5 Idées + pour contrer les nouveaux malwares

De nouveaux logiciels malveillants apparaissent, plus avancés, plus résistants, plus difficiles à détecter. Votre système de sécurité est-il adapté à ces nouvelles menaces ?

1 : Les nouvelles menaces sont polymorphes

Les malwares modernes utilisent des techniques complexes pour franchir les défenses des systèmes informatiques. Les menaces sont plus intelligentes, plus discrètes. Les logiciels malveillants de nouvelle génération sont invisibles, persistants, capables de rendre leur « signature » indétectable ou de muter pour ne pas être repérés. Parce que les menaces évoluent, les réponses doivent également évoluer.

Idée NetMakers : Pour être protégé, faites-vous accompagner par un prestataire qui adaptera en permanence vos solutions de sécurité aux nouvelles menaces.

2 : Le cryptage contre rançon se répand

Vol de données de cartes de crédit, d’informations confidentielles… les malwares représentent une menace réelle. Dernier en date, le « rançongiciel » ou « cryptolocker » : il vise à crypter vos données en utilisant un système de chiffrement. Lorsqu’elles sont cryptées, celles-ci sont bloquées, vous ne pouvez plus les utiliser. Pour les déverrouiller, une rançon vous est demandée.

Idée NetMakers : Intégrez à vos solutions de sécurité des parades spécifiques destinées à contrer les rançongiciels.

3 : Les antivirus sont indispensables mais ne suffisent plus

Un antivirus détecte la « signature » des virus connus. Or certaines menaces n’ont pas encore été identifiées, et surtout, il existe toujours un temps de latence entre le moment où l’on découvre une menace et le moment où l’on y répond. Les nouveaux malwares s’appuient sur ces vulnérabilités de type « Zero Day ». C’est pourquoi les nouvelles solutions de sécurité s’attachent à trouver non plus un élément identifié, référencé, mais des comportements qui donnent l’alerte.

Idée NetMakers : Complétez votre antivirus par une solution d’analyse des comportements anormaux.

4 : La protection doit être a jour dans toute l’entreprise

L’entreprise a mis en place un firewall, un antivirus et des logiciels d’analyse pour le compléter ? Le problème réside alors dans l’actualisation de ces solutions. Il est indispensable de mettre à jour fréquemment les éléments de sécurité mais également de propager les mises à jour simultanément vers tous postes travail afin de ne créer aucune faille.

Idée NetMakers :   Optez pour une gestion centralisée de la sécurité afin d’assurer la protection de l’ensemble des postes de l’entreprise.

5 : La première menace, c’est l’interne

Ports USB, pièces jointes, navigation internet sont les axes principaux de propagation des malwares. Les réseaux sociaux constituent également une menace. Les portes d’entrées des logiciels malveillants sont multiples, et le développement de la mobilité augmente les risques. L’humain est au cœur de la problématique : informer les collaborateurs est donc capital.

Idée NetMakers : Sensibilisez vos collaborateurs aux bons usages pour qu’ils adoptent un comportement approprié.